4 bricolages en électricité faciles à réaliser

0
119

L’électricité est un domaine tout à fait passionnant. Que ce soit pour nous offrir la lumière, le chauffage ou l’énergie pour nos appareils ménagers, elle répond toujours présente. Mais sa délicatesse due à son aspect plutôt dangereux fait qu’à la moindre panne, l’on préfère se confier à des spécialistes. Pourtant, il existe bien des problèmes que nous pouvons résoudre nous-mêmes. Découvrez dans cet article 4 idées de bricolage que vous pouvez mettre en œuvre chez vous en électricité.

1- Couper de façon sécurisée le courant

Très basique, ceci peut paraître simple et banal, mais prenez garde ! La façon dont vous coupez le courant est déterminante pour votre sécurité et celle de vos installations. La coupure de courant reste très utile quand vous souhaitez procéder à une quelconque intervention sur votre installation, surtout si vous êtes novice. Lorsque vous n’avez pas une idée assez grande de l’architecture électrique, il est déconseillé de couper le courant au niveau des disjoncteurs différentiels ou divisionnaires. Il faut tout simplement couper l’alimentation générale au niveau du compteur de l’EDF.

2- Installer un micromodule pour varier la luminosité des lampes d’une chambre

Le micromodule est un dispositif électronique qui, une fois installé, va fonctionner sur transmission d’ondes électromagnétiques à haute fréquence et ayant une faible puissance avec une télécommande. Ce dispositif s’installe à l’intérieur du boîtier d’une prise encastrée et à une portée qui peut varier de quelques dizaines à une centaine de mètres selon l’endroit. Mais le micromodule seul ne peut rien s’il n’est contrôlé par une télécommande. Cette dernière doit être de même marque pour être compatible. Il est également possible d’utiliser une application dédiée à installer sur son smartphone ou sa tablette.

Dans la pratique, l’installation se fera en plusieurs étapes. La première consiste à démonter la prise de courant où sera branchée la lampe à contrôler. Il faut avant tout s’assurer que le courant est bien coupé en mettant le disjoncteur différentiel des prises hors tension. Il faut ensuite identifier la phase qui est par convention en rouge et le neutre en bleu. C’est le moment de se servir d’une pince à couper pour sectionner le fil de la phase et câbler les deux extrémités au micromodule. La dernière étape consiste à remettre le courant et à procéder au test de fonctionnement avant de fermer le boîtier. Il vous suffit alors de programmer la télécommande en suivant les instructions du fabricant.

3- Installer une prise RJ45

Les prises RJ45 permettent le partage de la connexion Internet, mais aussi de la communication téléphonique ou même des abonnements aux chaines de télévision dans toutes les pièces d’une maison. Mais pour ce faire, vous devez disposer d’un élément capital : un tableau de communication d’où partiront les câbles RJ 45 pour les différentes pièces. Ce tableau doit intégrer un boîtier « DTI test », un répétiteur pour la télévision, et un filtre ADSL pour Internet et le téléphone. Une fois que vous avez tiré le câble du tableau jusqu’au boîtier d’encastrement, le raccordement de la prise se fera comme suit :

  • Utiliser un dénude-câble spécifique afin d’accéder au blindage aluminium qu’il faudra ensuite enlever sur quelques centimètres de longueur ;
  • Faire passer les brins de couleur dans le support RJ45 sauf le fil de terre qui lui, sera enroulé sur le câble à l’extérieur
  • Placer ensuite chaque brin dans son encoche en respectant le code des couleurs. Même si vous ne connaissez pas celui-ci, le problème ne se pose pas. Elle est toujours inscrite sur le côté du support RJ45.
  • Utiliser à nouveau le code des couleurs pour placer le noyau.

4- Installer soi-même un petit panneau solaire

Le grand chimiste Lavoisier disait :

Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme.

Vous avez la possibilité de transformer l’énergie solaire en énergie électrique chez vous en installant un panneau solaire. Pour ce faire, il vous faut :

  • Une batterie ;
  • Un régulateur de charge ;
  •  Et bien évidemment un panneau solaire.

Il faut dire que le choix de la capacité de chacun de ces équipements doit respecter quelques règles de dimensionnement.

Le raccordement est très simple et on n’a pas besoin de connaissance outre mesure en électricité pour le réussir. Il faut néanmoins faire assez attention au marquage pour repérer les bornes. Car la borne positive du panneau doit impérativement être reliée à celle positive de la batterie. Il en est de même pour les bornes négatives. Pour éviter la surcharge et assurer une durée de vie relativement longue à la batterie, vous devez placer entre celle-ci et le panneau le régulateur de charge. Mais ce branchement ne suffit pas encore pour avoir un courant utilisable par nos appareils ménagers qui fonctionnent pour la plupart du temps sur du courant alternatif de 230 ou 220 volts.

Il faut brancher sur la sortie de la batterie, un convertisseur qui se chargera de convertir en alternatif, le courant continu produit par le panneau et accumulé dans la batterie. Ici aussi, il faut bien respecter la différence entre les bornes. La sortie du convertisseur est une prise de courant sur laquelle vous pouvez brancher vos appareils. Mais faut-il le rappeler, l’intensité du courant délivré dépend surtout du taux d’ensoleillement et de la taille du panneau.

Et pour conclure ?

Voilà quatre idées que vous pouvez appliquer vous-mêmes dans votre maison. En cas de doute ou de problème, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here